Cleantech

Les cleantech – à savoir les technologies dites propres – permettent de conjuguer productivité et respect de l’environnement, en particulier grâce à la valorisation des ressources naturelles. Préservation de la qualité de l’eau, exploitation de déchets comme matières premières et sources d’énergie ou encore procédés révolutionnaires dans le monde du textile : les sociétés valaisannes se démarquent dans le domaine. Pour renforcer le développement de leurs activités, les cantons de Suisse occidentale ont lancé CleantechAlps, une plateforme de promotion commune des technologies propres.

Purification de l’eau

Purifier l’eau pour la rendre potable : voici l’une des activités principales de Membratec. Depuis 1997, la société sierroise conçoit, construit et commercialise des installations de traitement pour la production d’eau potable à l’attention des collectivités publiques. Elle intègre par ailleurs des traitements membranaires dans des filières complexes de traitement d’eau. Ces systèmes permettent de séparer les différents constituants d’un fluide en fonction de leur taille. Une membrane d’ultrafiltration constitue une barrière physique pour les virus et les bactéries.

Membratec est leader suisse dans le domaine de l’ultrafiltration avec plus de 60 installations en service, dont une vingtaine dans des communes valaisannes. Ses réalisations sur deux décennies alimentent en eau potable plus d’un million de consommateurs cumulés.

En savoir plus

Electrochimie

Transformer des molécules sans produit chimique : l’entreprise valaisanne RedElec Technologie l’a fait en misant sur l’électrochimie. La première application de ce procédé s’est vérifiée dans l’industrie du jeans, grâce à la préparation de la teinture indigo sans agent chimique. Aujourd’hui, la société utilise l’électrochimie pour s’attaquer aux micropolluants dans un ambitieux projet de traitement des eaux.

RedElec a contribué à l’élaboration du jeans le plus écologique du monde.

En savoir plus

Traitement de l’eau

Aqua-4D Water Solutions propose des solutions novatrices de traitement électromagnétique de l’eau. La technologie Aqua-4D a pour but de modifier les propriétés physiques de l’eau. Elle permet notamment de redonner une structure plus naturelle à l’eau perturbée par les rayonnements électromagnétiques croissants dus à notre mode de vie. Fonctionnant sans produit chimique ni maintenance, Aqua-4D est applicable aux habitations comme aux systèmes d’irrigation et d’élevage.

L’entreprise a remporté en 2009 le prix de la « Start-up Cleantech européenne la plus prometteuse » et connait un fort développement international depuis 2015.

Weitere Informationen

Valorisation des déchets

Sur son site de Monthey, Satom SA pratique le « thermorecyclage » en tant que pionnier. En incinérant les déchets, elle produit 140 GWh d’électricité par an, ce qui correspond à la consommation annuelle de 35’000 ménages. Avec les rejets de chaleur, elle chauffe environ 5500 foyers. L’extraction à sec des résidus de l’incinération, développée par Satom SA, permet enfin la récupération de tous les métaux sans aucune dégradation de leur qualité.

Le thermoréseau permet à Satom SA de produire de l’électricité pour chauffer plus de 600’000 m2 de surface habitable.

En savoir plus

Le saviez-vous?

Le premier avion de voltige électrique suisse a été conçu par l’entreprise haut-valaisanne Hangar 55.

Plus d'informations