Itinéraires vélo

Itinéraires vélo

Col des Montets (FRA) – Cols mythiques

Le col des Montets est relativement facile: il ne comprend que sept kilomètres d'ascension pour moins de 500 mètres de dénivelé. Il est situé sur territoire français mais fait partie de la Vallée du Trient.

Entre le Châtelard à la frontière franco-suisse et le col des Montets la route ne présente pas de difficultés très importantes. La pente n'est jamais très raide et l'asphalte en excellent état. Vous traverserez le village de Vallorcine et sa nature bucolique. Au sommet la route continue en direction d'Argentière et de Chamonix.

Itinéraire

Le col des Montets est probablement le plus facile des cols faisant partie du réseau valaisan. Une fois n'est pas coutume, vous le gravirez sans trop d'effort ! Du Châtelard jusqu'au sommet la route est plaisante et croise le train Mont-Blanc Express reliant Martigny à Chamonix. Le station de Vallorcine à mi-col mérite le détour et au sommet l'envie vous prendra peut-être de poursuivre la ballade en direction d'Argentières et de Chamonix.

Départ: Le Châtelard (1110 m)
Arrivée: Col des Montets (1464 m)

Informations techniques

  • Altitude

    1466 m 1110 m

  • Montée

    356 m

  • Descente

    2 m

  • Technique

    Bewertung: 3.0 von 5.0 Punkten

  • Condition physique

    Bewertung: 2.0 von 5.0 Punkten

  • Expérience

    Bewertung: 3 von 5.0 Punkten

  • Paysage

    Bewertung: 3.0 von 5.0 Punkten

Transports publics

Depuis Martigny, prendre le train régional (TMR) jusqu’à le Châtelard.

Accès

Autouroute A9 jusqu’à Martigny, continuer sur la route E27 jusqu’à Martigny-Combe. Depuis là, prenez la route de la Forclaz et continuez jusqu’à le Châtelard.

Parking

Places de parc dans le village du Châtelard.

Equipement

Nos recommandations: vélo irréprochable sur le plan technique, casque, gants et sonnette, vêtements adéquats selon la météo, protection contre la pluie, boisson et en-cas.

Consignes de sécurité

Suivre uniquement les sentiers et routes VTT balisés ainsi que les panneaux appropriés. Toujours refermer derrière soi les barrières et les enclos. Respecter les randonneurs ainsi que la faune et la flore. Les randonneurs ont en principe la priorité. Bien évaluer sa condition physique et ses capacités. Emprunter les différents itinéraires proposés relève de la responsabilité du randonneur.