Viandes séchées

Les conditions climatiques difficiles des Alpes obligeaient autrefois les populations à constituer des réserves durables afin de pouvoir survivre pendant la mauvaise saison. Ainsi grâce au soleil, au climat sec, aux vents qui soufflent dans la vallée du Rhône et à l’ingéniosité des bergers, sont nées les techniques de salaison et de séchage. Alors qu’ailleurs les viandes éteiant conservées en les fumant dans de grands fumoirs, les Valaisans les suspendait dans un raccard ou un grenier pour les sécher à l’air. De nos jours, l’indication géographique protégée (IGP) est garante du maintien de la qualité et de l’utilisation de viande de bovin suisse pour la viande séchée du Valais IGP. Désormais, le lard séché du Valais et le jambon cru du Valais sont également protégés par le label IGP.

Recettes