Traditions et coutumes

Le Valais n’est pas un parc de loisirs artificiel. C’est avant tout le pays d’hommes et de femmes qui donnent encore aujourd’hui vie à leur région, du nord au sud, de par leurs traditions et leurs coutumes. Le combat de reines, qui oppose des vaches, incarne ainsi par exemple le Valais authentique et typique, depuis fort longtemps. Toutefois, il existe aussi de nombreux us issus du domaine sacré jouissant ces dernières années d’une reconnaissance comme patrimoine local ou régional, notamment la procession des Grenadiers du Bon-Dieu qui se déroule dans tout le canton lors de la Fête-Dieu. Ne surtout pas manquer non plus le carnaval, bien que de la diversité d’antan, seules quelques figures se soient maintenues jusqu’à présent; tels les empaillés et les peluches d’Évolène ou encore les Tschäggättä (sorcières) du Lötschental. Ces festivités marquent les moments forts de l’année mais il y en a d'autres. Le calendrier culturel valaisan est fortement rythmé par les manifestations locales et régionales qui se déroulent les weekends de mai à octobre: festivals de musique, fêtes alpines et villageoises, et événements folkloriques. Le costume traditionnel valaisan est souvent porté comme symbole du caractère unique du Valais. Costume fait référence au vêtement que l’on porte. On distingue pour l’homme et la femme la tenue de semaine et celle du dimanche. Les fifres et tambours apportent eux aussi une note toute particulière aux festivités valaisannes. Nombre d’hommes apprenaient à jouer de ces instruments au cours de leur mercenariat et, lorsqu’ils rentraient au pays, tenaient à faire vivre et perdurer cette musique. On compte ainsi aujourd’hui environ 2000 musiciens actifs parmi les différentes associations. Au printemps, les marchés, désalpes et fêtes viennent ensuite combler vos papilles. Vous y trouverez un cadre unique pour déguster et savourer les produits du terroir, tels que vins, fromages et châtaignes.