Des grands sommets aux grands crus

Aujourd’hui sur le glacier, demain dans le vignoble. Patrick Z’Brun est guide de montagne et vigneron et s’adonne à ses deux passions corps et âme. Le point commun entre ses deux mondes? La dépendance vis-à-vis de la nature… et la fascination pour sa puissance.

Le Valais – une terre de superlatifs.

La Suisse compte 48 sommets de plus de 4000 mètres. Dont 45 se trouvent en Valais. Outre les sommets parmi les plus hauts de Suisse, ce canton de montagne abrite également le grand glacier d’Aletsch – le plus long fleuve de glace d’Europe. Et ce n’est pas tout: le Valais est aussi la plus grande région viticole de Suisse. 

Les montagnes dans son cœur.

«Depuis mon enfance, je suis fasciné par ces paysages de montagnes grandioses», s’enthousiasme le Valaisan Patrick Z’Brun. «Dans le même temps, j’éprouve un profond respect pour les forces primitives de la nature.» À 11 ans, il gravit son premier sommet de 4000 mètres. À 20 ans, il est le plus jeune guide de montagne diplômé. Et à 45 ans, il escalade le plus haut sommet du monde.

Depuis bientôt 40 ans, Patrick Z’Brun est guide de montagne. Accompagner des gens hors de leur zone de confort dans la nature sauvage le comble de joie et de satisfaction. «Les hôtes qui se retrouvent pour la première fois au milieu de cet univers majestueux de montagnes et de glace sont tout simplement subjugués.»

un trekking sur le grand glacier d’Aletsch est une expérience unique qui permet de ressentir au plus profond de soi l’énergie de la nature. Valais Suisse

Vite sur la glace!

Au bord du glacier, en aval du lac de Märjelen, la chaleur estivale de la vallée du Rhône n’est plus qu’un vague souvenir. Descendant du Jungfraujoch, un vent froid souffle sur l’imposant fleuve de glace. Patrick Z’Brun explique à ses hôtes comment enfiler baudriers et crampons. Puis chacun s’encorde les uns aux autres. Peu à peu, la tension monte. Les «novices» du glacier écoutent attentivement les instructions de Patrick. Et enfin, c’est le grand départ sur l’immensité glacée.

En marche sur le «grand géant».

Majestueux, le grand glacier d’Aletsch serpente vers la vallée entre des parois rocheuses vertigineuses. Le long de ses flancs, de sublimes sommets se dressent fièrement vers le ciel. D’une longueur de 23 kilomètres, c’est non seulement le plus long fleuve de glace des Alpes, mais aussi le plus grand de par sa superficie. «Vu depuis l’Eggishorn (2927 m d’altitude), jamais on ne se douterait que ses crevasses sont aussi profondes», s’étonne l’un de ses hôtes. Patrick, lui aussi, est encore et toujours impressionné par les dimensions du glacier. 

Contre toute attente, ce n’est pas du tout le grand calme sur le glacier. Sous les pieds, ça gargouille et ça frémit. L’eau de fonte forme des rigoles qui creusent des petits canyons dans la glace. Des signes rappelant que tout est éphémère. Au cours des 40 dernières années, le grand glacier d’Aletsch a reculé de 1300 mètres et perdu 200 mètres d’épaisseur. «Il me tient à cœur que nous prenions soin de notre nature», confie Patrick Z’Brun. «Nous devons être conscients de notre responsabilité envers les générations futures.»

Vin au sommet: une tradition.

Ces expériences uniques en montagne sont de véritables moments de bonheur. Et les Valaisans aiment les fêter en trinquant avec un petit verre de vin local. Patrick Z’Brun ne déroge pas à la règle: à chaque sortie en montagne, il glisse une bouteille de vin dans son sac à dos. Mais pas n’importe quel vin: le sien bien sûr!

Guide de montagne, manager, vigneron.

Le matin sur le glacier, le soir dans le vignoble. Patrick Z’Brun aime les multiples facettes de la nature – et les défis. Il y a onze ans, ce guide de montagne et expert en gestion a repris à Salgesch le domaine viticole, riche en traditions, «Vins des Chevaliers», rebaptisé depuis «Domaines Chevaliers». Avant de devenir vigneron, il a connu une belle carrière en tant que directeur dans l’industrie automobile et médicale. Entre-temps, il s’est entièrement consacré au vin.

Patrick kümmert sich um seinen Weinberg, um guten Wein zu erhalten. Wallis. Schweiz

Des vins de qualité supérieure.

Ce Valaisan très entreprenant ne veut pas seulement atteindre des sommets en montagne. Depuis ses débuts dans le monde du vin, il a reçu avec son équipe plus de 150 distinctions pour ses créations vinicoles. «Nous profitons ici d’un excellent terroir pour le pinot noir», explique Patrick Z’Brun. Les sols calcaires riches en magnésium sont parfaits pour ce cépage. Là où il y a 15 000 ans le glacier du Rhône recouvrait le fond de la vallée, la variété des sols et le climat sec et ensoleillé favorisent la vinification de crus remarquables.

Un endroit pour les amateurs de vin et les adeptes du soleil.

Salgesch (Salquenen en français) est le village le plus ensoleillé de Suisse. Il se trouve au cœur de la plus grande région viticole du pays. Avec ses quelque 25 caves à vin pour 1400 habitants, cet ancien village rural est considéré aujourd’hui comme étant LE village viticole de la Suisse. «Je suis fier de pouvoir contribuer à la conservation de ce précieux patrimoine culturel», se réjouit Patrick Z’Brun.

Publication : Mai 2020
Source : myswitzerland.com

Lire un autre récit

En apéritif plutôt qu’en digestif

Lire maintenant