Communiqué de presse

Vacances d’été: demande croissante de ressourcement et d’authenticité

Arrêter le temps, se recentrer sur soi-même, retrouver l’authenticité et vivre de vraies expériences au plus près de la nature et des traditions: la Chaire de tourisme de Montréal (1) ainsi que les études menées par Suisse Tourisme (2) le montrent, c’est ainsi que l’on veut voyager à présent. Le Valais, avec 40'000 hectares de parcs naturels, 8000 km de sentiers de randonnée pédestre et plus de 100 bisses possède la nature et les conditions idéales pour répondre à cette demande. Nombreuses y sont les possibilités de fuir le tumulte du quotidien. Détox, yoga, plantes alpines ou immersion à l’alpage sont autant d’alternatives qui répondent aux besoins des touristes d’aujourd’hui, à la recherche de sens et d’émotions, qui «ne consomment plus pour «avoir», mais pour «être» »(1).

Remèdes de grand-mère

Les plantes, en plus d’être souvent délicieuses, ont aussi l’avantage d’avoir des propriétés bénéfiques pour la santé. C’est le cas par exemple de l’arnica, qui traite les hématomes et contusions, ou de la gentiane jaune, utilisée pour lutter contre les troubles digestifs. Plus de 60% des plantes aromatiques et médicinales de Suisse sont cultivées en Valais (PhytoArk). Cette richesse de la flore alpine valaisanne a inspiré des ateliers de recettes, remèdes ou cosmétiques donnés durant l’été.

Edelweiss en Valais

Immersion à l’alpage

Comme l'écrivaient Paul Arseneault et Pierre Bellerose: « La clientèle touristique veut désormais être considérée comme un voyageur plutôt qu’un touriste (…), aussi, « expérimenter le quotidien dans un autre pays » est l’une des principales motivations de voyage des Milléniaux (1)». Le Valais suit cette tendance et de nombreux alpages accueillent les visiteurs durant l’été. Fabrication de produits du terroir selon les recettes ancestrales, soin aux animaux ou encore entretien de la bâtisse – ce type de séjour garantit une initiation au savoir-faire traditionnel.

Vache d'Hérens à l'alpage, Valais

Retraite en montagne

Comme le démontre la Chaire de tourisme de Montréal, les voyageurs sont maintenant «à la recherche d’expériences inédites, plus riches, plus intenses et plus profondes». Ils veulent se déconnecter (du monde digital notamment) et faire le vide pour mieux se retrouver. Selon le Global Wellness Institute, le marché du bien-être représentait pas moins de 563 milliards de dollars en 2015 et une augmentation de 7,5% est prévue d’ici 2020. Détox, jeûne, stage ou méditation sont régulièrement organisés en Valais, qui regorge de lieux parfaitement propices au ressourcement.

Ressourcement au col de la Furka, Furkapass, Valais, Suisse

Randonnée-Yoga

Plus de 250 millions d’adeptes à travers le monde et 7,1% de la population suisse en 2014 (3) pratiquent cette discipline millénaire selon l'étude de l'Office Fédérale du Sport. Le yoga se décline sous des formes diverses, mais toujours dans le but d’allier un bien-être physique et psychique. Avec sa nature sauvage et ses montagnes imposantes, le Valais accueille de plus en plus de retraites de yoga ou de cours organisés à l’extérieur. Theodor Lehner, organisateur du Yoga Festival du Lötschental, confirme cette tendance croissante et ajoute: «Si la première édition en 2016 avait déjà connu un franc succès, celle de cette année a accueilli pas moins de 61 participants de 10 nationalités différentes. Pour 2018, les élèves sont attendus en nombre, et des quatre coins du monde.»

Yoga en face du Grand glacier d'Aletsch, Aletsch Arena, Valais, Suisse

Eaux de haute qualité

Le Valais possède plus de 40 lacs alpins. «La qualité de l’eau est très bonne surtout en altitude, elle est peu minéralisée et donc très pure, alimentée par la fonte des glaciers ou les torrents», reporte Marc Bernard du SFCEP de l’Etat du Valais (4). Ces eaux cristallines invitent à la relaxation, mais aussi à se rafraichir, car on peut très souvent s’y baigner ou même emprunter un paddle pour rejoindre le large. Le paddle? Une sensation de marcher sur l’eau, en renforçant ses muscles, sans même s’en apercevoir.

Champex Lac, lac de montagne avec panorama sur les alpes valaisannes, Valais