Valais Bike

L’aventure VTT Valais Bike dans le Haut-Valais

Nancy, Pauline et Laura sont des vététistes chevronnées. Ces trois sportives ont entendu parler du nouvel itinéraire régional de la Valais Bike, qui fait la part belle aux plus beaux singletrails du Haut-Valais et les voilà parties pour quatre jours de fun entre Leukerbad, Unterbäch, Moosalp, et Grächen. Au programme : des trails de rêve, une crevaison, du soleil et beaucoup de plaisir!  Et sur ce trip en itinérance, pas besoin d’empaqueter leur trousse de toilettes dans leur sac à dos, un service de transport de bagages est organisé et elles peuvent voyager léger. 

Jour 1

Jour 1

A peine arrivées à Leukerbad, les filles profitent d’une après-midi détente dans les eaux thermales de l’Alpentherme. Il vaut mieux être en forme avant de se lancer dans leur aventure VTT, qui leur réserve un peu plus de 120 kilomètres de pistes, dont 46 kilomètres de singletrails. Une bonne nuit de sommeil à Leukerbad et c’est parti !

 

Jour 2

Jour 2

Après une montée en télécabine qui les emmène à 2400 mètres d’altitude, place à l’aventure sur le Torrentrail Bike. Pour Nancy, c’est sûrement le « plus beau trail panoramique du Valais ». Jusqu’à ce qu’elle crève son pneu dans la longue descente rocailleuse qui mène à Gampel. Heureusement, grâce à leur matériel et leurs talents de mécaniciennes, le changement de chambre à air est effectué sans problème. Au milieu de l’alpage de Nivenalp, surprise ! Une fontaine remplie de boissons (une tirelire permet d’y laisser son paiement) les attend pour s’offrir un rafraîchissement bien mérité. Après cette journée, une dernière montée en télécabine les emmène à Unterbäch pour une nuit de repos.

Jour 3

Jour 3

Aujourd’hui, la journée commence en télésiège, avant de se mettre en selle pour effectuer l’effort de la journée : la montée vers le col de Moosalp. Elles auront bien mérité une part de Cremeschnitte une fois arrivées au sommet, la spécialité du Restaurant Moosalp. Un délice ! Surtout qu’il faut prendre des forces avant la longue descente vers Stalden et également pour la remontée de la vallée jusqu’à St. Niklaus. Là, un chauffeur de bus très serviable mais au dialecte haut-valaisan incompréhensible pour nos sportives les aide à charger leurs montures dans le car postal en direction de Grächen, où elles passeront la nuit.

Jour 4

Jour 4

Dernier jour ! Quelques achats à la boulangerie du village (que serait une journée sans pain de seigle du Valais AOP ?) et elles attaquent avec le Mattsand Enduro Trail, une sublime descente, avant de reprendre de l’altitude avec la télécabine de Stalden vers Gspon. 1000 mètres de dénivelé en quelques minutes ! Une ultime montée les fait parvenir, non sans efforts, jusqu’au col de Gibidum, où elles savourent leur pique-nique au bord du lac dans un décor de rêve. Remise en selle pour une descente dans le Nanztal, une vallée sauvage où seuls quelques chalets trônent au milieu de la végétation omniprésente et un dernier trail avant d’arriver à Brig, point final du séjour. Au total, elles auront parcouru plus de 2300 mètres de dénivelé positif et près de 6400 mètres de dénivellation négative, l’utilisation des remontées mécaniques ayant permis d’adoucir leur effort en montée. A l’arrivée, une glace digne d’une « gelateria » italienne couronne dignement leur aventure. Qui a dit qu’il fallait aller loin pour vivre des moments intenses ?

Cela peut vous intéresser