Traditions

Traditions

Les «Gnooggärfüüdini»

Selon la tradition orale, l’origine des carnavals de Bratsch, Erschmatt et Niedergampel («Gnooggär Bergen») remonte au début du XIXe siècle. En ce temps-là, on se déguisait en mettant ses vêtements à l’envers, on s’enduisait le visage de graisse, de suie ou de farine et on portait des clochettes de mouton ou de petites cloches de vaches. Dans les années 1940 apparurent les demis-masques, les fourrures et les robes en tissu épais retournées et couvertes de haillons. Ce n’est qu’en 1970 que plusieurs «Füüdini» de Bratsch et Erschmatt participèrent de concert à un défilé de carnaval. Depuis, les «Gnooggärfüüdini» forment une entité unique, présente chaque année dans les différents cortèges.

Liens & téléchargements