Châteaux et forts

Les châteaux, villes fortifiées et forts témoignent encore aujourd’hui de la situation stratégique clé et du rôle économique constant du Valais. Du Moyen-âge, époque où les châteaux et villes fortifiées contrôlaient les routes commerçantes traversant les Alpes, jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, quand la Suisse s’est résolument retranchée dans son réduit national. Ces édifices imposants donnent vie à l’histoire mouvementée du Valais et de la Suisse. Visiter un château ou un fort du Valais vaut toujours le déplacement.

Château de l’Evêché
Leuk - Susten Autres lieux Suisse
Jusqu’au 19e siècle, Loèche a été l’un des centres religieux et culturel du Valais. Tours massives, châteaux et imposantes maisons de patriciens témoignent encore de la puissance d’antan, de l’assurance et de la résistance des Loèchois. Le château épiscopal (1254), l’Hôtel de Ville, l’église Saint-Etienne, de style gothique tardif, mais avec une tour romane et le foyer romain, et la chapelle baroque de Ringacker comptent parmi les monuments les plus connus. Mais Loèche est aussi tournée vers l’avenir: le château épiscopal est actuellement restauré sous la houlette du célèbre architecte Mario Botta pour être transformé en centre dédié à la création. Château de l’Evêché
Leuk - Susten -4°
Leuk - Susten -4°

Château de l’Evêché

Jusqu’au 19e siècle, Loèche a été l’un des centres religieux et culturel du Valais. Tours massives, châteaux et imposantes maisons de patriciens témoignent encore de la puissance d’antan, de l’assurance et de la résistance des Loèchois. Le château épiscopal (1254), l’Hôtel de Ville, l’église Saint-Etienne, de style gothique tardif, mais avec une tour romane et le foyer romain, et la chapelle baroque de Ringacker comptent parmi les monuments les plus connus. Mais Loèche est aussi tournée vers l’avenir: le château épiscopal est actuellement restauré sous la houlette du célèbre architecte Mario Botta pour être transformé en centre dédié à la création.

Fonction: centre de culture (en construction)