Activités

Le Valais est la région de tous les superlatifs. On peut y découvrir le glacier d’Aletsch, le plus imposant fleuve de glace des Alpes; le Cervin, le sommet le plus connu et le plus photographié de la planète; et la monumentale Grande-Dixence, le plus haut barrage-poids du monde. Quant à l’abbaye de Saint-Maurice, avec ses 1500 ans, elle est la plus ancienne d’Europe occidentale. Tous ces «sommets» et bien d’autres valent incontestablement le détour. Laissez-vous inspirer et découvrez la diversité du Valais.

Ski & activités hivernales

Afficher tout

Qui aime l’hiver va adorer le Valais! Les majestueux «4000» sculptent le panorama et fournissent un cadre unique aux activités sportives hivernales. Les possibilités sont innombrables et la neige est toujours fidèle au poste. Rien d’étonnant à cela, car c’est en Valais que l’on trouve les stations de ski les plus élevées de Suisse. Sans parler des 2800 km de pistes où l’enneigement est garanti. En Valais, les joies de l’hiver s’apprécient également dans la sérénité et la détente. Une randonnée idyllique dans des forêts enneigées, une descente en luge ou un trek en raquettes à travers les somptueux paysages des Alpes apaisent à la fois âme et esprit.

Gastronomie & terroir

Afficher tout

Avec ses 5000 hectares de vignes, le Valais est la plus importante région viticole de Suisse. Sur des pentes généreusement baignées de soleil, on y cultive, dans un environnement grandiose, près de 60 cépages à l’identité et au caractère bien trempés, dont la plupart sont à l’origine de grands vins. Les milliers d’heures d’ensoleillement permettent aussi au Valais de proposer un vaste assortiment de spécialités – arômes tout en finesse, fruits au goût intense, épices rares et céréales dorées – qui inspirent les chefs cuisiniers à travers tout le pays.

Thermalisme & eau

Afficher tout

L’eau chaude surgit des profondeurs des montagnes valaisannes et invite aux plaisirs du bain et de la détente. Bienfaisants et délassants, les bains thermaux sont de véritables oasis de bien-être. L’action vivifiante des bains thermaux alpins était déjà connue des Romains et l’aménagement des terres entourant les sources thermales a pris son essor au Moyen-Age. Quand il entendit parler des sources chaudes de Loèche à l’occasion de son voyage en Italie, Johann Wolfgang von Goethe ne put résister à l’attrait des eaux chaudes et bienfaisantes. La maison Goethe qui se dresse sur la place du village rappelle aujourd’hui encore le séjour de Goethe, en novembre 1779. Depuis des siècles, les thermes valaisans procurent détente et guérison. Les eaux thermales décontractent les muscles et stimulent la circulation, tandis que les minéraux qu’elles contiennent apaisent les douleurs liées aux affections articulaires chroniques. Rien n’est plus relaxant pour le corps et l’esprit qu’une immersion dans le bassin extérieur des bains thermaux, d’où l’on jouit d’une vue superbe sur les montagnes valaisannes.

Plus d'activités